Les 3D et 3E au musée de la résistance en Argoat.

Suite de la découverte de la Seconde Guerre mondiale dans le département des Côtes-du-Nord.

Le musée de la résistance en Argoat, installé à l’Étang Neuf à St-Connan. https://www.musee-etangneuf.fr/

Ce jeudi 9 décembre 2021, les classes de 3D et 3E se sont rendues au musée de la résistance en Argoat, à St-Connan. Ce musée, bâti près du quartier général du maquis de Coat Mallouen ou maquis de St-Connan – Plésidy, retrace l’histoire de la résistance dans le maquis et dans le département des Côtes-du-Nord. Il était donc tout à fait logique que, dans le cadre des programmes d’histoire, de français et d’éducation musicale, nous nous rendions dans ce lieu. Cette visite fait suite et prolonge les sorties à Guingamp et Plouha réalisées par les deux classes en septembre dernier. https://college-racine-saintbrieuc.com/sortie-des-3d-et-3e-a-guingamp-et-plouha/

Les élèves ont vécu une journée riche en découvertes et en rencontres, selon deux programmes différents.

Ainsi, les 3D ont suivi le matin une visite du musée. Il leur a été demandé de réfléchir aux informations qui pourraient être abordées dans le jeu de Trivial Poursuit que la classe doit créer pour l’appel à projet des Chemins de Mémoire : « Paysages en guerre, paysages de guerre ». Ce jeu devra permettre, en s’amusant, d’en apprendre plus sur l’histoire de certains lieux du département durant la Seconde Guerre mondiale.

La classe dans la 1ère salle du musée, qui retrace la situation en France au début de l’Occupation. Photo G. Demanet.

La visite comprenait aussi le visionnage du film retraçant l’histoire du maquis et une petite marche jusqu’à l’orée du bois de Coat Mallouen. Les élèves ont aussi rencontré le général Budet, venu leur parler de ses souvenirs d’enfance concernant le maquis, notamment des jours suivant l’attaque du 27 juillet 1944.

La classe de 3D avec le général François Budet, qui enfant vivait près de l’Étang Neuf et a quelques souvenirs émus du maquis. Photo M. Georges Le Moel.

L’après-midi, les élèves ont rencontré Joël Fréard, Yves Beauberger et Georges Le Moel, accompagnés du lieutenant-colonel Balland, de la DMD 22. MM. Fréard, Beauberger et Le Moel ont présenté à la classe l’histoire de M. Henri Venner, résistant des Forces Françaises Libres.

Cette rencontre a commencé par le visionnage d’une interview de M. Venner réalisée spécialement pour eux la semaine précédente par M. Le Moel. Ensuite, les élèves ont pu questionner ces trois intervenants sur l’histoire de ce résistant, et aussi sur le livre co-rédigé par MM. Fréard et Beauberger sur l’histoire de M. Venner. En raison de la situation sanitaire M. Venner, âgé de 100 ans, n’a malheureusement pas pu venir en personne répondre aux questions des collégiens.

La classe de 3D accompagnée de Joël Fréard, Yves Beauberger et le lieutenant-colonel Philippe Balland. Photo M. Georges Le Moel.

Pendant ce temps, les 3E ont suivi un programme axé sur la préparation du CNRD (Concours de la Résistance et de la Déportation) 2022 auquel la classe est inscrite. Le thème de cette année « La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945) » a été analysé et décortiqué tout au long de la journée.

La 1ère étape a été la visite du musée, axée sur le thème du concours.

Après le visionnage du film sur le maquis, les élèves ont eu la grande chance de faire eux aussi deux rencontres. Tout d’abord, ils ont écouté le témoignage du général Budet. Ils ont ensuite fait la connaissance de Nicolas Guillou, réalisateur du film « Le Réseau Shelburn ». M. Guillou leur a parlé de sa passion pour l’histoire de ce réseau. Il a notamment encouragé les élèves à choisir un métier qui leur plait et à tout faire pour parvenir à exercer ce métier. Il a insisté sur la possibilité de faire du cinéma en Bretagne grâce aux moyens modernes de réalisation.

Le réalisateur Nicolas Guillou parle avec passion aux 3E de son travail de cinéaste et de son intérêt pour l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, et notamment du réseau Shelburn. Photo G. Demanet.

L’après-midi, la classe a continué son travail sur le CNRD en étudiant des portraits de résistants costarmoricains par petits groupes de 2 ou 3.

La séance de travail sur les termes du sujet du concours puis les résistants du département, animée par Maëlenn Bouchard. Photo G. Demanet.

Toutes ces informations serviront de matière pour réaliser la production collective des 3E qui est à rendre au jury départemental du CNRD pour fin mars 2022.

Des élèves (premier plan) travaillent sur l’histoire de Denise Le Graët-Le Flohic, déjà rencontrée sur un panneau dans le musée.

Merci pour cette journée à toutes les personnes s’étant impliquée dans les visites et activités : Maëlenn Bouchard, Annaïs Laudren et Alain Polès du musée; le lieutenant-colonel Balland, M. Fréard, M. Beauberger, M. Le Moel et M. Henri Venner; ainsi que l’équipe des professeures accompagnatrices, Mmes Barbot, Bouder, Demanet et Kerguillec.